Traitement hyperhidrose Tunisie : Traitement de la transpiration excessive

Le traitement de l’hyperhidrose en Tunisie est destiné aux personnes souffrant des problèmes de transpiration excessive. On distingue deux formes d’hyperhidrose : l’hyperhidrose généralisée et l’hyperhidrose localisée.


La première est généralement idiopathique alors que la seconde est génétique le plus souvent ou neurologique.

Prix traitement hyperhidrose Tunisie

Le prix du traitement de l’hyperhidrose en Tunisie varie en fonction du type de traitement et aussi de la localisation de l’hyperhidrose. Il sera adapté qu’il s’agisse d’hyperhidrose axillaire, d’hyperhidrose palmaire, d’hyperhidrose plantaire, etc. Le patient, pour le prix en dinar ou en euro, peut solliciter gratuitement son devis en ligne.

Déroulement traitement hyperhidrose

En dehors du traitement médical de l’hyperhidrose, la sudation excessive peut être traitée selon divers autres traitements.

  • Traitement de l’hyperhidrose par ionophorèse

L’excès de sécrétion sudorale peut être régulé à l’aide d’un courant électrique. Particulièrement adapté pour l’hyperhidrose plantaire ou palmaire, le patient doit plonger ses pieds ou ses mains dans un bac à eau où fonctionne un courant électrique continu. L’intervention n’est pas douloureuse. Elle consiste à verser de l’eau sur la zone à traiter en augmentant l’intensité du courant, puis en la réduisant jusqu’à 0 lorsqu’il y a sensation de picotements. Le traitement dure 10mn et exige 3 séances. La contre-indication de cette intervention est le port d’un pacemaker ou une lésion cutanée.

  • Traitement de l’hyperhidrose par injection de toxine botulique

Il s’agit d’une technique simple, efficace, et très intéressante pour empêcher l’excès de transpiration. L’injection se pratique dans la zone hyperdrotique. Pour repérer cette zone, on applique d’abord une solution iodée, ensuite une solution d’amidon. La zone qui noircit est celle qui reçoit les injections.

  • Traitement chirurgical de l’hyperhidrose

La symphatectomie thoracique est la chirurgie de l’hyperhidrose. Il s’agit de l’unique traitement définitif de l’excès de transpiration. Elle est particulièrement indiquée pour la transpiration des aisselles et des mains. L’intervention consiste à sectionner au niveau thoracique, le nerf symphatique afin d’empêcher la sudation au niveau de la partie supérieure de l’organisme.

Suites traitement hyperhidrose

Elles sont simples et ne nécessitent le plus souvent pas d’arrêt de travail. Néanmoins, après une symphatectomie thoracique, le patient peut s’attendre à une hypersudation compensatrice, c’est-à-dire à une sudation excessive au niveau de la partie inférieure du corps. c’est l’un des inconvénients de la chirurgie.

Résultat traitement hyperhidrose

Le résultat du traitement par toxine botulique bien qu’efficace, dure seulement 6 mois. Mais il s’agit d’une durée plus longue que le traitement chimique ou le traitement par ionophorèse.

Complications traitement hyperhidrose

Après une chirurgie de l’hyperhidrose, on peut s’attendre à quelques complications comme une infection ou une lésion des nerfs.

FAQ

Quelles sont les causes de l’ hyperhidrose?

L’hyperhidrose primaire ou essentielle (transpiration exagérée ) est causée par une activité excessive des glandes sudoripares et est associée à une hyperactivité d’une branche du système nerveux involontaire (le système nerveux sympathique). Même l’excitation mineure conduira à la transpiration dramatique, excessive et habituellement inappropriée. Pour beaucoup, il s’agit d’un trouble familial héréditaire à transmission autosomique dominante. L’hyperhidrose primaire a un taux d’occurrence aussi élevé que 1% dans la population générale. La plupart des études rapportent que les Japonais ont un taux exceptionnellement élevé d’hyperhidrose palmoplantaire essentielle, jusqu’à vingt fois l’incidence dans d’autres groupes ethniques.

Quels sont les symptômes et les signes de l’hyperhidrose?

Dans l’hyperhidrose primaire, la transpiration excessive des paumes, des semelles et des aisselles commence souvent avec la première exposition sociale de la journée. Parfois, même l’idée de traiter avec d’autres personnes déclenche une vague de transpiration. Il est souvent calme la nuit et plus susceptible d’être sec lorsque le patient est détendu.

L’hyperhidrose acquise peut être constante tout au long de la journée, se produire dans des paroxysmes imprévisibles tels que dans le phéochromocytome, chronométré avec le pic de sérum des médicaments en cause ou comme les « sueurs nocturnes » classiques des patients atteints de tuberculose.

D’autres conditions liées à l’hyperhidrose sont la bromhidrose (sueur et peau malodorantes) et la chromhidrose (sueur colorée comme produit de bactéries).

Comment les professionnels de la santé diagnostiquent-ils l’hyperhidrose?

Le diagnostic est généralement fait par l’observation directe de la transpiration excessive. De nombreux patients atteints d’hyperhidrose vont instinctivement essuyer leur main sur leurs vêtements avant de l’étendre pour une poignée de main. Il n’y a pas de tests spécifiques pour l’hyperhidrose, mais le test amidon-iode est parfois utilisé pour cartographier les zones de sudation les plus actives des aisselles avant les traitements avec injection de toxine botulique.